Exercice: augmenter rapidité de son process

Participez a des exercices autour du Painting
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Ozmalight
Tank
Tank
Messages : 363
Enregistré le : mar. 29 nov. 2011 17:59
Tablette : Wacom bamboo
Contact :

Exercice: augmenter rapidité de son process

Message par Ozmalight » ven. 5 déc. 2014 15:28

Parmi les paramètres qui jouent sur la durée d’exécution d’une peinture numérique il y a les connaissances (anatomie, valeurs, couleurs, perspective, etc) et le process. Le process c’est ce qu’on pourrait appeler la chaîne opératoire, l’ensemble de toutes les opérations et sous opérations qui permettent d’aboutir à un résultat (exemple : remplissage colo aplat, changement de brush pour telle zone, outil densité pour éclaircir, bidouiller paramètres pour ajuster luminosité, ajout de détails à la brush dure fine, etc.) mais qui ne dépendent pas directement des connaissances théorique de la peinture. Avec le temps et les habitudes notre process n’est pas toujours efficient. Efficace mais pas efficient. On parvient en effet au résultat mais par un chemin qui n’aurait pas dû être aussi long.

Le principe de cet exercice est de trouver le process le plus rapide en fonction du type de résultat que l’on souhaite, pour cette raison on travaillera sur de très petites zones et à un instant T de la peinture.
Comme chacun a des connaissances théoriques très différentes, chacun est libre d’orienter l’exercice sur un seul point précis. Par exemple si vous êtes bon en valeurs/colo, vous n’utiliserez pas la pipette sur l’image de référence, mais en supposant qu’il vous manque ces connaissances et en attendant de les parfaire par la lecture et les study, vous utiliserez la pipette, l’idée pour vous est avant tout d’améliorer votre process plutôt que vos connaissances.

Voici l’image originale
Image

et la zone sur laquelle on travaillera uniquement:
Image ref exo 1.png
Image ref exo 1.png (340.46 Kio) Vu 1368 fois
Il faut reproduire le plus fidèlement possible le zoom de ref avec un chronomètre (pour cela je vous ai mis un calque avec la line), des teintes, aux ombres, aux « petits coups de brushs » qui donnent de la richesse à la peinture, etc. Le principe de l’exercice est ensuite de réfléchir à son propre process, le modifier, pour gagner du temps. Il ne s’agit pas de gagner du temps en bourrinant sur son stylet, ou ayant des gestes plus rapides…mais de choisir les bonnes stratégies. Bourriner frénétiquement sur son stylet en coloriant les aplats avec un petit brush, est-ce plus efficace et plus rapide que d’apposer dans une légèreté divine un « pot de peinture » sur une zone sélectionnée ? Bien. Alors à vos marques…prêts…Feu !

J’ai choisi précisément une image de ref qui ne nécessite pas trop de brushs (pas de style foufou à la craig mullins).

Première étape de préparation :
1 : munissez-vous d’un chronomètre.
2 : commencez par analyser l’image de référence, voir où tombent les lumières, les ombres, les teintes, les contrastes, histoire de vous en imprégner.

Deuxième étape de pratique, deux possibilités (A ou B) :

A :
1 : Décomposer mentalement votre process habituel pour connaître la première opération que vous allez exécuter. Par exemple « Aplat couleurs » ou « recherche en niveau de gris ».
2 : Au moment d’exécuter cette première opération, enclenchez le chrono et arrêtez le quand vous penserez passer à une autre opération (telle que « utiliser l’outil densité pour rapidement mettre les ombres » ou « premiers mélanges entre les aplats de couleurs »).
3 : Essayez de réfléchir à votre première opération, pensez-vous qu’elle est parfaite ou mérite-t-elle un ajustement infime ? Un changement d’outil ? Quel est votre difficulté ?
4 : Essayez de repartir de zéro et d’utiliser une autre opération. Par exemple au lieu de colorier avec un brush tout fin, essayez de délimiter une zone et de faire « pot de peinture ». Combien de temps avez-vous gagné ?

exemple, ci-dessous coloriage long et fastidieux:
Coloriage.png
Coloriage.png (371.33 Kio) Vu 1368 fois
exemple 2, ci-dessous coloriage rapide avec le pot de peinture:
Coloriage pot peinture.png
Coloriage pot peinture.png (354.28 Kio) Vu 1368 fois
Notez que ce ne sont que des exemples, si vous faites autrement et plus rapidement, tant mieux ^^

5 : Gardez un calque du dernier résultat (pour ne pas toujours recommencer de zéro). Continuez cet exercice avec la seconde opération. Chronométrez, recommencez avec une nouvelle approche, comparez. Quelque part sur un bout de papier ou bloc note, notez vos temps selon les opérations. Faites cet exercice et les feedback jusqu’à parvenir au même résultat que sur l’image de référence.
6 : A la fin vous pourrez voir quelles opérations vous ralentissent le plus sur la totalité de la peinture. Vous pourrez alors essayer ce nouveau process sur un nouveau zoom-ref, voir si vous gagnez significativement du temps ou pas.

B :
1 : vous choisissez de faire la peinture de A à Z avec votre process habituel tout en chronométrant.
2 : choisissez quelle opération vous a semblé la plus longue et fastidieuse et tentez d’imaginer une alternative. Par exemple « alala je galère pour peindre correctement les limites du bras sans déborder » solution > « je prends l’outil plume ou selection magique, je contour les zones à peindre et hop, je peux peindre rapidement sans déborder ».
3 : recommencez la peinture de zéro en remplaçant la/les opérations problématiques par d’autres, et comparez vos temps, plus difficile ? Plus rapide ? Moins précis ? etc.

En comparant ensuite nos temps, on apprendra si le temps perdu est dû à une exécution plus maladroite, le manque de connaissances théoriques…ou si c’est un problème de process. Il ne s’agit évidemment pas d’un concours, mais bien de s’améliorer et gagner du temps sur le long terme. Un exercice qu'on peut découper sur plusieurs jours, 10 petites minutes par jour (d'où l'intérêt d'une petite zone de travail) sur une opération, ou 2h sur la totalité de l'exo. Bref à vous de voir.

Good luck

;)

Edit:

Mon premier essai, pour vous faire une idée de l'exo>

En 2 minutes 30 > avec outil baguette magique faire des zones et remplir avec pot de peinture et dégradés et variantes (photo 1)

En 23 minutes > de la photo 2 à la photo 4. Photo 2, grands coups de brushs pour les grosses zones, problème rencontré avec la sélection baguette magique: ça fait des espace blancs entre ces zones, donc à combler plus tard (donc perte de temps), rattrapé en photo 3. Par ailleurs en repassant sur les zones préalablement peints au pot de peinture, j'ai presque tout recouvert (le bras par exemple, donc inutilité du dégradé précédent), mais pas trop dérangeant pour le bracelet et le torse.
Photo 4, après plusieurs minutes de peinture: des zones pas très bien délimitées au brush (même dur), les zones veineuses et quelques reliefs (autour du biceps/triceps) possible solution > au lasso bien délimiter ces zones, peindre, puis légèrement recouvrir par endroits pour donner plus de naturel.
Process première version.png
Process première version.png (793.05 Kio) Vu 1361 fois

Avatar de l’utilisateur
Mop
Nightdress óò
Nightdress óò
Messages : 1028
Enregistré le : dim. 17 juin 2012 12:48
Tablette : Wacom Intuos 4 M
Localisation : Haute Savoie
Contact :

Re: Exercice: augmenter rapidité de son process

Message par Mop » jeu. 11 déc. 2014 09:20

Salut!

Ton exercice est interessant.

Mais je pense que tu aurrais du choisir une image de départ plus simple, une photo même. Pour que ça soit abordable même pas les débutant. Parce que le soucis ici est de base ton image est très peinture donc on peut facilement se laisser débordé par la quantité de détails et encore plus par le rendu peinture qui fait qu'on peut très vite se perdre dans les brush parce qu'on veut reproduire le rendu.

Sinon c'est à plus moins le procécuss que j'utilise.

Avatar de l’utilisateur
Ozmalight
Tank
Tank
Messages : 363
Enregistré le : mar. 29 nov. 2011 17:59
Tablette : Wacom bamboo
Contact :

Re: Exercice: augmenter rapidité de son process

Message par Ozmalight » jeu. 11 déc. 2014 10:44

Oui l'image n'est pas très simple. Après, si on se perd avec les "brushs", c'est justement parce que le process n'est pas optimal il faut donc revoir sa façon de faire (je n'ai utilisé que deux brushs perso, le rond dur, et un rectangulaire). Par ailleurs l'image est assez détaillée pour que le paramètre du temps soit plus simple à calculer. Sur une image trop simple et trop rapide à réaliser, le temps d'exécution serait trop court et des paramètres comme "5secondes de regarder ailleurs, 5 secondes de relâchement de bras, 5 secondes de réflexion"; impacterait énormément sur le temps final, on ne comprendrait pourquoi une opération a des temps si différents. Faudrait trouver une image simple mais qui regroupe plusieurs éléments nécessitant l'utilisation de plusieurs outils, l'idée c'est vraiment mettre de son côté le logiciel plutôt que de se la jouer tradi et passer 4heures dans un coloriage ::D

:+1 Après je suis d'accord avec toi, c'est peut-être un peu compliqué pour un débutant, dans ce cas si chacun choisit sa propre image/photo, ce sera peut-être déjà plus simple. J'avais fait le choix d'un rendu peinture avec des rendus compliqués, aussi pour s'entrainer à mieux placer cette opération, du genre "ce rendu est-il le résultat de milliers de coups de brushs depuis le début de la peinture...ou Est-ce une opération réalisée à la toute fin" dans ce dernier cas l'opération prendrait effectivement du temps sur le temps total de l'illu, après si les débutants s'arrêtent à la photo 3 de mon dernier post c'est déjà pas mal et s'ils ont décomposé toutes leurs opérations il peuvent déjà estimer un temps et l'améliorer jusqu'à cette opération sans pousser plus loin.

Bon de toute façon c'est bien que tu le dises, peut-être que c'est frustrant aussi de devoir commencer par une image complexe pour un débutant (même si je me considère aussi comme un débutant), faudrait en trouver des simples mais qui durent assez longtemps, mais pas trop non plus, pour ne pas rendre le calcul du temps trop aléatoire. De toute façon c'est un exercice qui peut s'adapter en dehors même de ce sujet, il suffit de se chronométrer et de bien décortiquer son process et d'y réfléchir :^^

Dans l'immédiat je n'ai pas d'alternative, le plus simple c'est que chacun prenne l'image et le zoom qui lui conviendrait. Après, je préfère éviter quand même les refs photos qui sont plus adaptés à des study et justement de ne pas tomber dans un exercice de study où le rendu n'aurait pas trop son importance (si chacun fait son propre rendu d'après photo, pour comparer et échanger sur le process, la partie rendu faussera tout). Des refs de peintures numériques ça nécessitent davantage de réfléchir comment un rendu choisi a été fait avec le logiciel (et c'est globalement à cela qu'on reconnaît vaguement du photoshop, du Corel, ou du Sai, parfois)

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités